Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

lundi 11 février 2019

La professeure Camille Deslauriers reçoit la Distinction Pascal-Parent 2018


En décembre dernier, l’UQAR a souligné le travail de la professeure Camille Deslauriers, du Département des lettres et humanités. À cette occasion, elle a reçu la Distinction Pascal-Parent 2018, qui la récompensait pour sa contribution à l’enseignement universitaire. Plus particulièrement, on a souligné son engagement dans l’organisation de l’Université d’été en lettres et création littéraire, dont la 4e édition a eu lieu en août dernier. Par ce prix, la communauté uqarienne reconnaît donc le leadership de Madame Deslauriers ainsi que la contribution exceptionnelle que représente son implication.

Pour plus de détails sur son parcours et ses réalisations, nous vous invitons à consulter l’article que UQAR-Info a consacré à la remise du prix:
https://www.uqar.ca/nouvelles/uqar-info/2772-la-professeure-camille-deslauriers-recoit-la-distinction-pascal-parent


Mathieu Santerre, président de la Fondation UQAR; Janette Parent, nièce de Pascal Parent; Camille Deslauriers, professeure et Jean-Pierre Ouellet, recteur de l'UQAR.
Photo: Jean-Luc Théberge



Camille Deslauriers est professeure en création littéraire au Département des lettres et humanités de l’UQAR et membre du collectif de rédaction de la revue XYZ. La revue de la nouvelle. Elle a publié trois recueils de nouvelles: Femme-Boa (L’instant même, 2005); Eaux troubles (L’instant même, 2011; Prix littéraire des enseignants ANEL - AQPF 2012, catégorie «Nouvelles») et Les ovaires, l’hypothalamus et le cœur (Hamac, 2018). Elle dirige le BREF (Bureau de recherche-création sur les espaces fragmentés, UQAR), dont le projet s’intitule Espace fragmenté, espace réfracté: étude géocritique de huit recueils de nouvelles, suivi de Comme dans un tableau cubiste (FRQSC 2018).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire