Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

lundi 25 février 2019

Deux étudiant·e·s publient dans la revue Mœbius


Anthony Lacroix, étudiant à la maîtrise, et Marise Belletête, qui a récemment obtenu son diplôme de doctorat en lettres à l’UQAR, font paraître chacun.e un texte dans le numéro 160 de la revue Mœbius, dont le thème est «déposer ma langue sur un crochet, crier enfin: “Je suis rentrée à la maison!”».

Intitulés respectivement «Baignoire sur pattes de poule» et «Toronto est si loin qu’on dirait un autre pays», les textes de Marise Belletête et d’Anthony Lacroix sont tous deux publiés dans la section poésie de la revue.

Pour plus de détails sur ce numéro de la revue, consultez ce lien:

Pour de l’information sur le lancement, c’est ici:

Couverture du numéro 160 de la revue Mœbius
Illustration:
Julie Delporte, artiste en résidence 2019


Marise Belletête
Native de Mont-Joli, Marise Belletête vient de terminer son doctorat en lettres à l’Université du Québec à Rimouski. Dans ses travaux de recherche, elle s’intéresse à l’univers des contes traditionnels et merveilleux, qui souffle encore avec force dans la création littéraire contemporaine. Elle a aussi publié un premier roman, L’haleine de la Carabosse, aux éditions Triptyque en 2014.

Anthony Lacroix
Anthony Lacroix déteste le mot «déambuler» et a toujours mal aux jambes. C’est parce qu’il marche beaucoup et ne se repose presque jamais. Entre quelques nuits blanches et la direction des éditions Fond’tonne, il essaie de terminer un mémoire à l’Université du Québec à Rimouski et de commencer un doctorat, malgré ce que ses ami·e·s et sa famille peuvent en penser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire