Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

mercredi 20 février 2019

Cinq étudiant.e.s de l’UQAR au marathon d’écriture intercollégial 2019


Dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 février, trois étudiantes du baccalauréat, un étudiant à la maîtrise et une étudiante au doctorat à l’UQAR donneront des ateliers de création littéraire dans le cadre de la 29e édition du marathon d’écriture intercollégial, qui se déroulera au Cégep de Rimouski ainsi qu’aux cégeps Garneau et André-Laurendeau.

Cette année, le thème sera «Tu créatures et je lis tes ratures». La marraine d’honneur, au Cégep de Rimouski, sera Roxanne Bouchard, tandis que le président d’honneur, à l’échelle provinciale, sera Emmanuel Bilodeau.

À Rimouski, Laurence Veilleux présentera, à 23h30 un atelier intitulé Du piège à renard à la poésie. Tina Laphengphratheng et Marion Szymczak animeront ensemble, à 1h30, un atelier sur le fragment. Suivront, à 3h30, Anthony Lacroix avec l’atelier Une poésie entre l’urgence et l’ordinaire et Joanie Lemieux, à 8h30, avec l’atelier Revenir pour les autres.

Plus de 200 étudiantes et étudiants de niveau collégial sont attendu.e.s dans les trois lieux durant les 24h que durera l’événement. Pour plus d’informations: http://jecris.org/




Tina Laphengphratheng
Tina Laphengphratheng est finissante au baccalauréat en lettres et création littéraire de l’Université du Québec à Rimouski. Elle a participé à quelques lectures publiques de ses textes, notamment aux Crémations littéraire, au Cabaret des auteurs ainsi qu’au Jardins de Métis. En automne dernier, elle a reçu le prix de reconnaissance de la Société nationale de l’Est du Québec pour quelques-uns de ses fragments. Plusieurs de ses textes sont publiés dans la revue Caractère.


Marion Szymczak
Marion Szymczak est une étudiante de deuxième année au baccalauréat en lettres et création littéraire. En 2016, elle a gagné le prix régional au marathon d’écriture intercollégial. L’année dernière, ses engagements ont été soulignés par le prix de reconnaissance de l’Association des femmes d’affaires de Rimouski.


Laurence Veilleux
Née à Saint-Benjamin en 1994, Laurence Veilleux est l’auteure de Chasse aux corneilles (Poètes de brousse, 2014) et de Amélia (Poètes de brousse, 2016; finaliste au prix Émile-Nelligan 2016 et lauréat du prix Félix-Leclerc 2017). Récipiendaire du prix de la relève artistique du Bas-Saint-Laurent en 2016, elle est rédactrice adjointe du cahier «Champ libre» du journal Le Mouton Noir et a codirigé le collectif de microédition rimouskois La Balconnière de 2014 à 2017. Son troisième livre de poésie, Elle des chambres, paraîtra au printemps 2019 aux éditions Poètes de brousse.


Anthony Lacroix
Anthony Lacroix déteste le mot «déambuler» et a toujours mal aux jambes. C’est parce qu’il marche beaucoup et ne se repose presque jamais. Entre quelques nuits blanches et la direction des éditions Fond’tonne, il essaie de terminer un mémoire à l’Université du Québec à Rimouski et de commencer un doctorat, malgré ce que ses ami·e·s et sa famille peuvent en penser.


Joanie Lemieux
Joanie Lemieux est doctorante à l’Université du Québec à Rimouski, où elle travaille sur le personnage éclaté dans le roman contemporain. En parallèle, elle diffuse des textes de création. Son premier recueil de nouvelles, Les trains sous l’eau prennent-ils encore des passagers?, a reçu le Prix de l’AQPF-ANEL 2016, en plus d’être finaliste au Grand prix littéraire Archambault. Certains de ses poèmes ont quant à eux été récompensés dans le cadre du Prix Geneviève-Amyot.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire