Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

mercredi 10 octobre 2018

Le meilleur dernier roman de Claude La Charité en lice pour un prix littéraire rimouskois


L’homme de lettres et professeur titulaire au Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski, Claude La Charité, est en nomination pour le Prix Jovette-Bernier 2018 avec son premier roman, Le meilleur dernier roman.

Le meilleur dernier roman,
Éditions L'instant même
En effet, à la dernière rencontre du comité «Prix littéraire» du Salon du livre de Rimouski, trois livres ont retenu l’intérêt des membres du comité pour leur originalité et leurs qualités littéraires : La bête creuse, de Christophe Bernard; Le meilleur dernier roman, de Claude La Charité; et Encabanée, de Gabrielle Filteau-Chiba.

Le nom du lauréat ou de la lauréate sera dévoilé lors du Salon du livre de Rimouski, le jeudi 1er novembre 2018 à 17h30 à la scène Hydro-Québec. Le prix consiste en une bourse de 1000$, offerte conjointement par la ville de Rimouski et le Salon du livre de Rimouski.

Le prix Jovette-Bernier est un prix littéraire qui vise à encourager les auteurs et autrices de la région pour une parution récente et exceptionnelle. Il s’adresse aux personnes originaires du Bas-Saint-Laurent ou habitant la région depuis au moins cinq ans.





Claude La Charité
Comme Des Esseintes, le personnage de Huysmans, Claude La Charité fait tout à rebours. Puisqu’il a vécu sa crise de la quarantaine alors qu’il n’avait pas vingt ans, il a commencé sa crise d’adolescence au seuil de la quarantaine en publiant en 2015 sa première œuvre de fiction, La pharmacie à livres. Il récidive ici avec Le meilleur dernier roman. Puisqu’il fait tout à l’envers de tout le monde, ce Meilleur dernier roman est son premier roman. Et si, à Dieu ne plaise, ce devait aussi être son dernier, la critique unanime pourra dire que c’était son meilleur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire