Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

lundi 29 octobre 2018

Causerie sur la pratique d’écriture de Stéphane Larue


Sébastien Chabot, doctorant et chargé de cours à l’UQAR, animera une causerie avec Stéphane Larue, romancier et auteur du Plongeur, pour discuter de sa pratique d’écriture.

L’événement est ouvert à toutes et tous : étudiant.e.s de l’UQAR et grand public.

Rendez-vous le 31 octobre, à 14h30, au local J-485.




dimanche 28 octobre 2018

L’écrivain Simon Brousseau en rencontre à l'UQAR


L’écrivain, chercheur et professeur Simon Brousseau sera invité à l’UQAR le mardi 30 octobre de 11h45 à 13h45 (local E-405) pour réfléchir aux pratiques de création littéraire en français dans une perspective d’américanité à l’occasion d’une conférence intitulée «David Foster Wallace et la question de l’attention».

«Selon David Foster Wallace, explique Simon Brousseau, la littérature est une école d’attention, une pratique qui permettrait de faire un pas de côté pour échapper momentanément à la tyrannie de l’égo. Cette conférence vise à observer de quelles façons l’œuvre de cet écrivain met en scène l’attention qu’on accorde aux autres, mais aussi, et peut-être surtout, ses limites. Entre la formulation de cet idéal de disponibilité à autrui et les échecs souvent retentissants de ses personnages, on verra que chez Wallace, c’est en se retournant contre elle-même que la pensée parvient à avancer.»

La rencontre, organisée dans le cadre des cours CRE10010-«Atelier d’écriture (récit)» et CLT32010-«Littérature et américanité» est ouverte à toutes et à tous et bénéficie du soutien financier du Programme «Parlez-moi d’une langue!» de l’UNEQ


Simon Brousseau
Photo : Mathieu Poirier et Le Cheval d’août éditeur
Simon Brousseau vit à Montréal et enseigne la littérature au collège Jean-de-Brébeuf. ll a défendu à l’UQAM en 2014 une thèse sur l’œuvre de David Foster Wallace et la question de l’influence littéraire (à paraître sous forme d’essai aux Éditions Nota Bene à l’automne 2019). Synapses, son premier livre de fictions (Cheval d’août, 2016) a été finaliste en 2017 du Grand Prix de la ville de Montréal et sera publié en anglais chez Talonbooks au printemps 2019 dans une traduction de Pablo Strauss. Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles, Les fins heureuses (Cheval d’août, 2018).