Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

jeudi 1 mars 2018

Deux doctorantes participent à une exposition



Les doctorantes Joanie Lemieux et Marise Belletête participent à une exposition collective, «Remplir l’abandon», un projet alliant photographie et création littéraire. Pour l’occasion, trois photographes et trois autrices ont travaillé de concert pour produire des œuvres sous le thème de l’abandon, le tout sous la direction de Marie-Pier Tremblay Dextras, une ancienne étudiante à la maîtrise en lettres à l’UQAR.



L’exposition a lieu au Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin. Le vernissage est ce samedi, 3 mars, à 13h, et l’exposition aura cours jusqu’au 3 juin.



Pour plus d’information :




Photo: Françoise Picard-Cloutier
Joanie Lemieux est née à Gaspé. En parallèle avec ses études doctorales, elle pratique la création littéraire. Certains de ses textes lui ont valu des prix, dont celui de l’AQPF-ANEL 2016 (catégorie Nouvelles), pour Les trains sous l’eau prennent-ils encore des passagers?, son premier recueil.



Marise Belletête
Marise Belletête est étudiante au doctorat en Lettres et création littéraire à l’Université du Québec à Rimouski. Dans son projet, elle s’intéresse à l’univers des contes s’immisçant dans la production romanesque contemporaine, et en explore les résurgences dans son écriture. Son premier roman, L’haleine de la Carabosse, est paru en 2014 aux éditions Triptyque et a été en lice pour la 28e édition du Festival du premier roman. Elle a aussi publié des textes en revue («Ma Bulle», dans Moebius). Elle codirige actuellement un numéro de la revue Voix et Images sur la mémoire du conte dans le récit québécois contemporain avec Marie-Pascale Huglo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire