Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

mercredi 21 juin 2017

Deux étudi.ant.e.s en lettres de l’UQAR obtiennent un financement du CRSH pour leur projet de recherche-création



Le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) financera les projets de thèse et de mémoire en recherche-création de deux étudi.ant.e.s en lettres de l’UQAR, dans le cadre du Programme de bourses d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier. La doctorante Joanie Lemieux recevra une bourse d’une valeur de 35 000$ par année pendant trois ans. Yohan Proulx recevra, quant à lui, une bourse de 17 500$ durant sa deuxième année au deuxième cycle. 


Joanie Lemieux est née à Gaspé. En parallèle avec ses études universitaires, elle pratique la création littéraire. Certains de ses textes lui ont valu des prix, dont celui de l’AQPF-ANEL 2016 (catégorie Nouvelles), pour Les trains sous l’eau prennent-ils encore des passagers?, son premier recueil.
Photo: Melitza Charest
Dans le cadre du doctorat, elle souhaite explorer les thèmes de la solitude et de l’isolement social, et explorer les manières dont on peut encore traiter le mythe de Robinson Crusoé dans un contexte contemporain.


Yohan Proulx est étudiant à la maîtrise en lettres et études littéraires à l’Université du Québec à Rimouski. Son parcours multidisciplinaire aura permis à sa production littéraire de se nourrir de son expérience du théâtre, de l’humour et du cinéma de même que de sa passion profane pour les sciences pures. 
Photo: Mathieu Gosselin
Il explore présentement, dans son projet de recherche-création, la question de l'éthos d'auteur et de la crédibilité du «je» écrivant dans l'essai littéraire contemporain. Il travaille à la rédaction d'un recueil de courts essais lyriques où l'énonciation de chaque texte sera prise en charge par des personnages d'essayistes fictifs et distincts qui, au fil de l'enchaînement d'essais, argumenteront, se répondront et se contrediront les uns les autres pour mettre le lecteur au défi de distinguer le «vrai» du «faux», le réel du fictif, le personnage de l'écrivain.


Notons également que Jean-Nicolas Mailloux, inscrit en cotutelle de thèse à l’UQAR et à l’Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, sous la codirection de Claude Lacharité, a obtenu une bourse de doctorat du Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC).