Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

mardi 29 septembre 2015


À claviers et à vos plumes : 
la date limite pour participer
aux prix de la nouvelle Radio-Canada
est le 1er novembre 2015.


dimanche 20 septembre 2015

Nos étudiant.e.s publient


Sara Dignard
(étudiante à la maîtrise en lettres,
profil création, UQAR)

(crédit photographique : Aurore Derout)

vous invite 
au lancement bas-laurentien
de son recueil
Le cours normal des choses,


lundi, 21 septembre 2015,
de 17h à 19h,
à la Brasserie artisanale
Le Bien le Malt
(Rimouski).

jeudi 10 septembre 2015

Appel de textes




Déjà le 10 septembre et toujours aucun mot sur votre page Word? 
Il n'est pas encore trop tard! 
Vous avez jusqu'au 16 septembre pour nous soumettre un texte 
sur le thème 《Vertiges》
Pour plus de détails, rendez vous sur le site de la Revue Caractère !

mercredi 9 septembre 2015

Conférence


Crédit photo : Anne-Martine Parent

La revue Tangence a l’immense plaisir de vous annoncer la venue à l’UQAR de Dominique Rabaté, essayiste et professeur de littérature française à l’Université Diderot-Paris 7, le : 
Mercredi 16 septembre 2015, 12h00-13h15, salle C-410.

Dominique Rabaté prononcera une conférence autour de son livre Désirs de disparaître. Une traversée du roman français contemporain, publié dans la collection « Confluences » chez Tangence éditeur. La conférence sera suivie du lancement de l’ouvrage (plus d’informations ci-dessous).
 
Pour vous mettre en appétit, vous pouvez lire la préface de l’ouvrage, écrite par Mathilde Barraband, attachée en pièce-jointe.

L’activité est gratuite et ouverte à tous. La revue Tangence tient à remercier le FODAR pour son soutien.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre pour saluer la présence parmi nous d’un des grands essayistes français contemporains !
 
La revue Tangence

Dominique Rabaté, Désirs de disparaître. Une traversée du roman français contemporain, présentation de Mathilde Barraband, Tangence éditeur, coll. « Confluences », 2015.
« Qui dira la joie qu’on éprouve à disparaître, à faire faux bond, à se soustraire, à tout laisser derrière soi, et à se fondre dans le paysage ? » Ces lignes de Christian Garcin dans Selon Vincent disent bien la force d’attraction impérieuse et romanesque d’un désir de disparaître. Ce fantasme alimente une veine importante de la fiction française contemporaine, chez Carrère, Echenoz, Modiano, NDiaye, Quignard, Perec ou Puech, dont il faut décrire les modalités contradictoires et variées. Pris entre l’effroi de rester ou de devenir invisible et l’envie de se soustraire à la tyrannie actuelle de la visibilité, les héros de ces œuvres font l’épreuve imaginaire d’une ambivalence. La fiction pro- pose un lieu paradoxal de résistance face à la normalisation sociale, aux dispositifs toujours grandissants de contrôle et d’assignation, une façon de déserter qui puisse exprimer la force encore vitale d’une sécession individuelle.
Dominique Rabaté, essayiste et critique, est professeur de littérature française à l’Université Diderot-Paris 7. Membre senior de l’Institut universitaire de France, il dirige la collection « Modernités » aux Presses universitaires de Bordeaux, ainsi que deux collections chez Classiques Garnier. Il a écrit de nombreux livres : sur des Forêts, Quignard, NDiaye, sur le roman et le récit au xxe siècle, ou sur le sujet lyrique. Ses derniers titres parus sont Le Roman et le Sens de la vie et Gestes lyriques, chez Corti en 2010 et 2013, ainsi que le Cahier de l’Herne Blanchot, co-dirigé avec Éric Hoppenot, en 2014. 
 
La collection « Confluences » de Tangence (UQAR/UQTR) publie des chercheurs de premier plan accueillis 
au Québec par la revue et ses partenaires pour une série de grandes conférences.