Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

samedi 29 mars 2014

On parle de nous

À l'émission Culture club, avec René Homier-Roy, la journaliste culturelle Annie Landreville consacre sa chronique au Baccalauréat en lettres et création littéraire de l'UQAR et à son Université d'été en lettres et création littéraire (en rediffusion à 22h, samedi, 29 mars 2014). On peut entendre sa chronique en suivant ce lien, dans le segment de 14h20 (à partir de la vingt-sixième minute de l'émission, de 26:11 à 09:57) http://ici.radio-canada.ca/emissions/culture_club/2013-2014/.

mardi 25 mars 2014

Nos étudiant-e-s remportent des prix littéraires

Les professeur-e-s 
du Module de lettres de l'UQAR
félicitent Anne-Marie Duquette
étudiante au baccalauréat 
en lettres et création littéraire
qui a remporté
le Premier prix 
du meilleur texte de trois pages
du concours littéraire
de la revue de création La Bonante
de l'Université du Québec à Chicoutimi.


Anne-Marie Duquette lors de la lecture publique
qui a eu lieu aux Jardins de Métis pendant
l'Université d'été en lettres et création littéraire,
à l'été 2013.
Crédit photo : Mélitza Charest

Son texte "Ça pogne dans les dents"
sera publié dans la revue
dès avril 2014.



Bravo Anne-Marie!

lundi 24 mars 2014

Colloque

Vous êtes cordialement invités au colloque international consacré à la réception de Galien à l’époque de Rabelais qui se tiendra les 1er et 2 avril 2014 à l’Université McGill (Pavillon des Arts, salle 260).

Le professeur Claude La Charité, du département des lettres et humanités de l'UQAR, y prononcera une conférence intitulée "Rabelais lecteur et éditeur de l'Art médical de Galien".





À la faveur de la redécouverte de l’exemplaire de Galien annoté par Rabelais, ce colloque international a pour objectif d’étudier la réception du médecin de Pergame entre l’édition aldine de 1525 et la traduction latine intégrale de 1549 dirigée par Janus Cornarius. Dans le prolongement notamment des travaux d’Osei Temkin, de Vivian Nutton et de Luis García-Ballester, il s’agira de voir comment celui que Panurge appelle « le gentil falot Galen » (Tiers livre, ch. VII) est édité, lu et traduit dans la première moitié du XVIe siècle. Loin d’être subitement et irrémédiablement discrédité par les découvertes anatomiques du De humani corporis fabrica (1543), le galénisme connaît alors un véritable âge d’or, à en juger d’après le nombre d’éditions et de traductions recensées par Richard J. Durling.

Le programme est disponible en ligne : 

mercredi 12 mars 2014

Sous l'influence des livres

Dès le 13 mars, sur le site du Module des lettres de l'UQAR (http://www.uqar.ca/lettres/#sous-l-influence-des-livres), vous pourrez télécharger une entrevue que les professeurs Martin Robitaille et Camille Deslauriers ont réalisée avec l'écrivaine rimouskoise Micheline Morisset dans le cadre de l'émission Sous l'influence des livres, diffusée originellement le 12 mars dernier à l'antenne de Radio Ville-Marie (104,1 à Rimouski ou http://radiovm.com/Radio_v3.aspx).
 
Crédit photo : Martine Doyon

L'entrevue porte sur le magnifique recueil de nouvelles, Le coeur, c'est fatal, publié aux Éditions d'art Le Sabord, en 2013.

lundi 3 mars 2014

M. Claude La Charité
professeur au 
Département des lettres et humanités
et titulaire de la chaire de recherche
du Canada en histoire littéraire,
prononcera une conférence intitulée
« La bibliothèque de 
Philippe Aubert de Gaspé 
d’après un inventaire de 1836 : 
tous les livres du monde, excepté un? »
Mercredi, 12 mars 2014, à 12h
au Centre Joseph-Charles Taché 
de l'UQAR (local K 318)



"La richesse des références intertextuelles dans l’œuvre de Philippe Aubert de Gaspé, le père comme le fils, est telle que l’on a souvent déploré la dispersion de la bibliothèque familiale sans que l’on ait par ailleurs conservé de catalogue ou d’inventaire après décès. Certains chercheurs se sont ingéniés à reconstituer cette bibliothèque à partir de l’intertexte implicite ou explicite des deux auteurs. La récente découverte d’un exemplaire ayant appartenu à Ignace Aubert de Gaspé (1714-1787), grand-père de l’auteur des Anciens Canadiens (1863) et desMémoires (1866), vient fort heureusement jeter un nouvel éclairage sur cette bibliothèque perdue. Il s’agit de La pratique universelle pour la rénovation des terriers et des droits seigneuriaux (1746) d’Edme de La Poix de Fréminville. Plus récemment encore, l’historien Donald Fyson a retrouvé un inventaire des livres ayant appartenu en 1836 au dernier seigneur de Saint-Jean-Port-Joli. Quelle lumière ces récentes découvertes jettent-elles sur cette bibliothèque perdue et en quoi changent-elles notre lecture de l’œuvre des deux écrivains?"

Bienvenue à toutes et à tous!