Inscrivez votre adresse électronique ici pour recevoir nos messages par courrier électronique

vendredi 21 septembre 2012

Une étudiante de l'UQAR publie un recueil de nouvelles




Stéphanie Pelletier, l'une de nos étudiantes au Baccalauréat en lettres et création littéraire à l'Université du Québec à Rimouski, vient de publier Quand les guêpes se taisent, un premier recueil de nouvelles, aux renommées éditions Leméac.

Elle a juste besoin d'un signe. Pour lui montrer que je suis vivante, encore de ce monde et pas disparue dans ma douleur à jamais, ni remplacée par elle. Elle veut que je lui montre que je suis encore en mesure de communiquer avec le monde extérieur.
 
- Ça va aller, maman.
 
J'ai ta mort coincée entre les dents, mais "ça va aller", c'est ce que maman veut entendre et, au bout du compte, c'est aussi la vérité. Je garde ma tête appuyée contre la fenêtre. Je sais que ta perte va me pousser à écrire. C'est déjà commencé.
 

Stéphanie Pelletier, "Trois sous et une étincelle", Quand les guêpes se taisent, Montréal, Leméac, 2012, p. 109.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire